Problèmes dermatologiques adultes (eczéma, psoriasis…)

Vous êtes ici :

problemes dermatologiques adultes eczémaComprendre l’influence des facteurs psychologiques sur la peau pour se soigner. 

Mon écoute repose sur :

– l’analyse les facteurs psychologiques intervenants dans l’évolution de la peau

– la prise en charge la souffrance psychologique liée à la maladie.

 

Joël Pacoret Psychologue« Je reçois Chiara sur les conseils de sa dermatologue, car son eczéma résiste aux traitements et semble réactif à des facteurs émotionnels. Elle est en pleine rupture sentimentale et en recherche d’emploi, déprimée et découragée…(lire la suite)

 

– Analyser les facteurs psychologiques dans l’évolution de la peau : quelles situations, quelles émotions, quels éventuels traumatismes peuvent influencer l’évolution de la peau (C’est-à-dire donner un sens individuel à psychosomatique). Les exemples ne manquent pas de circonstances déclenchantes plus ou moins claires, de situations de stress qui aggravent une poussée. Une prise en charge psychothérapique spécifique peut améliorer le retentissement des émotions sur la peau. Voir le concept du Moi-peau

– Prendre en charge la souffrance psychologique liée à la maladie : l’analyse détaillée du vécu de la maladie en re-situe la place dans le global de « ce qui ne va pas ». Parler des contraintes de la peau avec un spécialiste de cette question permet de faire la part des choses entre ce qui est directement lié à la peau et ce qui ne l’est pas. D’autres causes d’insatisfaction, d’autres conflits, d’autres soucis peuvent s’ajouter au mal-vivre avec un problème dermatologique. Faire le point améliore ainsi l’investissement psychologique de la peau. C’est l’intérêt de cette analyse détaillée.

« C’est psychologique » dit-on souvent au patient qui a un problème de peau, eczéma ou psoriasis. Prononcé par l’entourage ou par le médecin, cela se traduit en : « c’est de ma faute si je ne guéris pas ». On recherche alors une cause interne à une maladie qui résiste au traitement médical. Et si on ne la trouve pas, on reste dans un sentiment d’injustice ou de culpabilité qui aggrave la situation.

« Avec plus de dix ans d’expérience, j’ai constaté qu’eczéma et psoriasis connaissent des évolutions très différentes : chronicisation, rémission, guérison et épisodes aigus… La psychologie influence l’évolution, il faut donc la comprendre pour se soigner. C’est l’objectif de la consultation que je propose. »

Vous pouvez me joindre au 06 12 78 15 95.

Joël Pacoret

29, rue des Boulets

75011 Paris

Métro Rue des Boulets ou Nation

 

_________________________________________________________________________________________

* En savoir plus :

La honte dans les affections de la peau : Entretien avec Auriane Yus :  « Je travaille sur l’importance de la honte dans les affections de la peau. C’est une problématique… » Lire la suite

La prise en charge psychosomatique du psoriasis : «C’est psychosomatique» est une phrase que le psoriazique entend trop souvent comme «c’est de votre faute si vous ne guérissez pas». Cette idée…Lire la suite

La consultation Psychologique à La Roche-Posay. Elle a dʼabord été pensée pour les patients souffrant de lésions cutanées graves (brûlure), orientée vers le soutien et lʼécoute du vécu de la maladie… Lire la suite

La beauté sur le divan. Ma peau est irritable. Rougeurs, sensations de tiraillement… Un seuil de tolérance si bas que n’importe quoi peut provoquer une réaction désagréable. Bref, vous êtes à fleur de peau. Lire la suite (Article Psychologie magazine mars 2017).