Psychanalyse

Vous êtes ici :

Traitement des troubles psychiques par l’investigation de l’inconscient.

Le principe est la levée des refoulements à l’origine des symptômes par la technique de l’association libre. L’objectif de ce travail est « la récupération de ses facultés d’agir, de penser et de jouir de l’existence ».

 Joël Pacoret Psychologue« Mattias vient me voir parce qu’à l’approche de la trentaine, il a fait des études supérieures et se passionne pour la musique mais vit chez ses parents et n’a ni travail ni vie affective satisfaisante. « Je cours à côté de mes baskets » résume-t-il. L’investigation de son monde intérieur est riche mais il n’a pas conscience de ses ressources. Il se vit comme inintéressant et incapable, souffrant d’un sentiment de dévalorisation »…(lire la suite)

Les sentiments, les pulsions et les désirs qui apparaissent dans une relation actuelle s’expliquent par ses aspects réels mais aussi par l’influence de la construction de la personnalité du sujet, son vécu. Cette influence inconsciente conduit à des répétitions pathogènes à l’origine de symptômes.

psychanalyse FreudPour Freud, afin d’accéder aux pulsions inconscientes à l’origine des symptômes, on s’appuie sur l’évocation des souvenirs, l’interprétation des rêves et les associations libres autour de la psychopathologie de la vie quotidienne. Le matériel psychique apporté par le patient est donc plus vaste et plus profond que dans une psychothérapie classique, ce qui permet un travail plus restructurant. Les répétitions inconscientes à l’origine des symptômes sont rendues conscientes. Elles sont réélaborées pour ne plus entraver le changement psychologique souhaité par le patient.

Ce travail est permis par le transfert. Ce processus de déplacement d’une conduite émotionnelle acquise est habituel dans les relations humaines. Il permet l’écoute active de l’analyste qui vise à restaurer le narcissisme du sujet en revisitant ses identifications. Le repérage des répétitions pathogènes dans le transfert permet au patient de s’en défaire. L’écoute est donc psychodynamique : le symptôme à traiter n’est pas un comportement erroné à supprimer mais la conséquence de conflits psychiques à réorganiser.

L’écoute du psychanalyste repose sur sa formation personnelle : il fait d’abord une analyse didactique (il est lui-même en analyse). Ensuite ses psychanalyses sont supervisées par un analyste formateur, pour apprendre à repérer sa propre implication dans la dynamique de la cure. Cette supervision se prolonge tout au long de sa vie professionnelle par des séminaires et des groupes de travail.

Le traitement psychanalytique n’est entrepris que dans certains cas, s’il est souhaité par le patient et semble indiqué pour l’analyste. Ces questions font l’objet d’entretiens préliminaires. Dans d’autres cas, une psychothérapie d’inspiration analytique est proposée.

Vous pouvez me contacter au 06 12 78 15 95.

Joël Pacoret

29, rue des Boulets

75011 Paris

Métro Rue des Boulets ou Nation