Joël Pacoret

Vous êtes ici :

Joël Pacoret Psychologue

Mon écoute  repose sur mon parcours professionnel depuis plus de 20 ans.

Mes expériences ont façonné mon écoute : la psychologie du corps malade, les conséquences de la pathologie somatique et les mécanismes psychosomatiques. Ces situations m’ont amené à penser les lésions visibles, altérant le Moi-peau, ou invisibles, perturbant l’image inconsciente du corps .

A La Roche-Posay,  j’ai rencontré de très nombreux patients souffrant d’eczéma et de psoriasis : ils m’ont permis d’acquérir une expérience spécifique des problèmes dermatologiques :

  • La consultation psychosomatique des enfants atopiques est celle de l’écoute du vécu individuel et familial de la maladie.
  • Pour les adultes, il s’agit de prendre conscience de ce qui peut influer sur sa maladie et de ce que sa maladie peut avoir comme répercussions psychologiques.

En psychiatrie, l’écoute demande un investissement relationnel et une réflexion théorique passionnants. Avec les patients psychotiques j’apprends la structuration dynamique d’une image inconsciente du corps hors normes. Ce travail de psychothérapie de la psychose est le résultat du travail de tout un collectif soignant.

La consultation de tabacologie auprès des patients cardiaques m’a appris toute la difficulté de la dépendance physique et psychique. Trouver pour chaque patient la solution qui lui permettra de défumer sollicite les connaissances du corps et de la psychologie : substitution, entretien motivationnel, conseils alimentaires, prise en charge des troubles de l’humeur.

En cardiologie, l’investigation des facteurs de stress est nécessaire. Pour les patients, les émotions intervenant comme facteur de risque, elles doivent être gérées. L’accident cardiaque ou la pathologie vasculaire interviennent sur un terrain existant qui déterminera des conséquences psychologiques extrêmement variables selon les patients. L’expérience acquise en cardiologie permet un accompagnement efficace.

Au-delà de ces expériences professionnelles, entreprendre une psychanalyse est une démarche personnelle. Mon analyse s’est prolongée par une analyse didactique, puis une supervision des cures que je menais et des séminaires. La psychanalyse est donc aujourd’hui une des thérapies que je propose dans certains cas.

Soigner le corps en tant que psychologue m’a amené à proposer aux soignants du corps des formations participatives . La relation soignant / soigné en service de dermatologie ou de chirurgie est en effet très particulière. Donner du sens pour valoriser les techniques de soin du corps c’est expliquer ce qui se passe, avec ou sans les mots, lorsqu’un soignant s’occupe d’un corps malade.

image inconsciente du corpsEn effet, je me suis d’abord intéressé au corps comme kinésithérapeute : anatomie, physiologie, biomécanique, respiration. J’ai appris à traiter les symptômes du corps par la rééducation fonctionnelle pour restaurer le mouvement. Ce travail nécessite une écoute subjective articulée aux données anatomiques car la part du psychique et du somatique est toujours à redéfinir.

Enfin, j’ai pratiqué le corps et le mouvement dans les sports acrobatiques.

 

Vous pouvez me joindre au 06 12 78 15 95.

Joël Pacoret

29, rue des Boulets

75011 Paris

Métro Rue des Boulets ou Nation

_________________________________________________________________________________________

* En savoir plus :

La brûlure : quelle cicatrisation psychique ? Lorsque j’était étudiant en kinésithérapie, je me me demandais si j’inscrirais un jour sur ma plaque professionnelle « Massages mentaux »… Lire la suite, Mémoire de Psychologie Clinique juin 2000.

Approche relationnelle de lʼimage inconsciente du corps en kinésithérapie respiratoire.
La kinésithérapie respiratoire intéresse une fonction vitale, et tend à favoriser le développement dʼune relation patient-kinésithérapeute intense. En fonction du type de pathologie et du type de technique employée, elle permet… Lire la suite de l’article de Kinésithérapie Scientifique


La consultation Psychologique à La Roche-Posay. Elle a dʼabord été pensée pour les patients souffrant de lésions cutanées graves (brûlure), orientée vers le soutien et lʼécoute du vécu de la maladie… Lire la suite du point Presse du mardi 6 février 2007

La formation participative
Il s’agit d’un groupe de travail psychologique centré sur la pratique professionnelle, fondé sur la dynamique des groupes. Il compte 8 à 10 participants… Lire la suite.